Joyeuse SANS Valentin : comment survivre à la Saint-Valentin quand on est célibataire

joyeuse-sans-valentin-celibataire-saint-valentin

Sans Valentin ou la Saint-Valentin des célibataires

Faites-vous partie des 40 % de célibataires français.es ? Si c’est le cas, que vous soyez célibataire par accident, par défaut ou par choix (voire même célibattant.e), que vous le viviez bien ou moins bien, que vous l’assumiez ou non, n’avez-vous pas remarqué comme on se sent toujours un peu mal à l’aise le jour de la Saint-Valentin lorsqu’on est célibataire ? Mais rassurez-vous, vous ne serez pas les seul.e.s à ne pas fêter la Saint-Valentin cette année. Selon les statistiques, la moitié des couples ne la fêteront pas non plus. Ils estiment soit que c’est une fête trop commerciale, soit que l’amour devrait se fêter tous les jours. Bon ben du coup, si on compte bien, vous faîtes finalement partie de la majorité, celle qui ne succombera pas aux appels du Cupidon du cash. C’est la bonne nouvelle de la journée. Mais bon, si jamais cette perspective ne suffit pas à vous remonter le moral, voici quelques pistes pour survivre à la Saint-Valentin quand on est célibataire.

La stratégie de l’évitement

Histoire de sauver un peu la face, on a tendance à mettre en place diverses stratégies plus ou moins glorieuses pour ne pas se sentir stigmatisé à la Saint-Valentin. Et la stratégie de l’évitement en est une sacrément efficace. Bizarrement, à la Saint-Valentin, quand on est célibataire, on va éviter d’acheter au supermarché un de ces plats individuels, alors que les autres jours on le fait naturellement, sans sourciller. Ce jour-là, on va également éviter comme la peste d’aller dîner en tête-à-tête avec soi-seul au restaurant (nouveau concept inside !) ou de se faire un ciné tranquillou comme on le fait parfois. EDF vous a proposé de passer installer le compteur Linky le 14 février entre 18 et 20 heures ? Ben oui, pourquoi pas (même si vous ne voulez pas de ce fichu compteur Linky en vrai), vous n’avez rien prévu de spécial. Oui mais non, au s’cours, plutôt choper des morpions ! Etre célibataire c’est à peu près OK, mais se retrouver en jogging avec Monsieur EDF le 14 février à 20 heures, merci mais non merci. Alors on invente une histoire et on fait croire qu’on n’est pas disponible. « Oui, vous n’avez qu’à venir demain à 6 heures du mat’ plutôt, merci » (damned !) Allez, respirez, demain cette mascarade sera presque finie. Bon, il faudra d’abord écouter vos collègues de travail raconter ce qu’ils ont fait la veille. Le dîner aux chandelles dans ce chaaaarmant restaurant, les fleurs et les chocolats en veux-tu en voilà, le cadeau trop choupinou, bla bla BLA… Ou alors vous devrez répondre 10 fois à la même question : « Et toi, t’as fait quoi hier pour la Saint-Valentin ? ». GRRrrrrrr… Il n’y a plus qu’à espérer que vous soyez au chômage ou mis.e au placard à ce moment-là. Sinon, n’hésitez pas à poser un jour de RTT, ça fera coup double : vous éviterez le déballage de cuculerie la praline et vous pourrez aussi brouiller les pistes (genre vous êtes parti.e en weekend, héhé… Souspense !…).

Source : GIPHY

 

La stratégie du « Je suis célibataire et c’est un gros kif »

Bon, donc, on sait ce que vous n’allez pas faire à la Saint-Valentin, vu que vous ne voulez pas vous montrer seul.e face au reste du monde précisément ce jour-là. Mais peut-être que vous pourriez en profiter pour faire ce que tous les gens en couple rêveraient de faire s’ils étaient célibataires, non ? Si, allez, ça va être funky, promis, et ça va rétablir un peu l’équilibre mondial. Ben oui, on a déjà survécu à la gastro, c’est pas pour se taper une indigestion de roses rouges et de cœurs cœurs love. Je vous vois venir… « Oui mais bon, c’est-à-dire qu’on fait déjà toute l’année ce que les gens en couple rêveraient de faire. » Et bien faites-le, mais puissance 23. Voici de quoi vous inspirer :

Regarder un film ou une série

OK, mais pas n’importe quoi et pas n’importe comment. Profitez-en par exemple pour visionner CE film que vous adorez et que vous ne pouviez jamais regarder avec votre ex, soit parce que c’était un film inavouable, soit parce que ce n’était franchement pas son style. Et si vous le faîtes seule, glissez-vous donc dans votre pyjama en pilou pilou préféré en pensant à toutes vos copines maquées dehors en robe et escarpins alors qu’il fait moins 12 degrés. Réconfort assuré. Allez, poussez le vice un peu plus loin, profitez de ce soir spécial pour faire péter les tartines de maroilles (si vous êtes vegan ou lactose free, vous pouvez adapter. L’idée est juste de manger quelque chose de kiffant qui vous donnera une haleine de poney sans en avoir rien à faire). Quoi de meilleur qu’un peu de comfort food complètement interdite aux couples pris dans le grand jeu de la séduction ? Et si vous avez décidé de lancer une série, ce soir vous avez le droit de regarder plus de deux épisodes. Vous pouvez même binger toute la nuit. Comme ça en plus demain au boulot, vos collègues penseront d’emblée que vous avez passé une folle nuit sans avoir à leur mentir. Et sinon, en dernier recours, vous pouvez toujours regarder « L’amour est dans le pré ». Quoi de plus réconfortant que de voir d’autres célibataires galérer encore plus que vous ?

Source : GIPHY

 

Organiser une soirée filles / potes

Alors que de nombreux couples se dévisageront autour d’un repas deux fois plus cher que d’habitude sans rien avoir à se dire, mettez l’ambiance chez vous, entourez-vous. Réunissez toutes vos copines ou potes célibataires. En général les mecs aimeront se faire un tournoi de jeux vidéos, alors que les filles préfèreront mater ce chef d’œuvre de film qu’est Magic Mike XXL (tout un programme) en bavant commentant. Ou pourquoi pas vous mettre tous ensemble aux fourneaux et vous mijoter un menu Sans Valentin que vous dégusterez entre amis d’infortune en racontant vos pires histoires d’amour ?

Du sexe, mais pas version « Petite maison dans la prairie »

A priori tous les couples vont se sentir obligés de remplir leur quota sexuel le soir de la Saint-Valentin, tandis que vous en profiterez, vous, pour rencarder ce mec ou cette femme dont le profil promet une nuit au 7e ciel. Avouez que c’est pas mal comme programme. Et sinon, pour rester dans la thématique Sans Valentin, vous pouvez dégainer votre meilleur sex toy. Après tout, « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ». C’est exactement le type de proverbe à garder en tête ce fameux jour. Bref, faire l’étoile de mer ce ne sera pas pour vous.

La stratégie du déni

Certain.e.s d’entre vous préfèreront rester dans le déni et faire comme s’ils étaient en couple alors qu’ils sont bel et bien célibataires. Dans ce cas-là, commandez-vous un bouquet de fleurs que vous vous ferez envoyer chez vous, ou encore mieux, au travail. Plus il y a de témoins, mieux c’est. Sinon, faites un pacte avec vos ami.e.s célibataires et envoyez-vous mutuellement une carte pleine de love. Une version plus risquée émotionnellement parlant consiste à réunir tous les mots doux et élogieux de vos exs et de les cacher un peu partout chez vous. Et si vous assumez, demandez à un.e de vos ami.e.s de les cacher pour vous. Surprise garantie. Si malgré toutes ces stratégies vous vous sentez toujours mal à l’aise avec la Saint / Sans Valentin, pensez à Priscilla qui n’a toujours pas d’amour elle non plus.

 

Des bisous les chatons ! 💞

 

Et vous, qu’avez-vous prévu pour la SANS Valentin ? Quelle est votre stratégie préférée ?


 

Découvrez nos coffrets cadeaux

 

Laisser un commentaire

< script type="text/javascript"> document.oncontextmenu = new Function ("return false");